Zimbabwe nouveau massacre !

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

whats wrong

 Un tribunal du Zimbabwe a condamné mercredi 25 septembre à 15 ans de prison 3 personnes accusées d'avoir tué 81 elephants (Spot FM). Les 81 éléphants ont été empoisonnés au cyanure dans le plus grand parc Hwange National, dans l'ouest du pays, par des braconniers pour s'emparer de leurs défenses en ivoire. L'augmentation de la consommation d'ivoire est directement liée à l'augmentation de la population dans les pays consommateurs, notamment les pays arabes et asiatiques.

Il y a deux ans, neuf éléphants, cinq lions et deux buffles étaient morts, empoisonnés au cyanure dans le parc Hwange National Park.

Seuls 50 rangers (!) patrouillent dans ce parc, qui s'étend sur 15'000 km2 (quasiment la taille de la Suisse), et les autorités des parcs disent qu'il en faudrait 10 fois plus. Environ 120'000 éléphants vivent dans les parcs du Zimbabwe. Les rangers ont réussi à interpeller 9 suspects. 6 d’entre eux détenaient 17 défenses en ivoire. La menace du braconnage n'a jamais été aussi importante pour les éléphants depuis l'interdiction de la commercialisation de l'ivoire. Et des cas d'empoisonnements ont déjà été signalés dans d'autres pays que le Zimbabwe.

25.000 éléphants ont été massacrés rien qu'en 2012 ! Symphorien Sangha, un homme décrit comme l'un des principaux braconniers d'ivoire d'Afrique centrale a été condamné à trois ans de prison ferme pour "abattage illégal d'éléphants", selon le Fonds mondial pour la Nature (WWF). Le tribunal de grande instance de la Boumba-et-Ngoko au Cameroun a également condamné le braconnier arrêté en octobre 2012 à une amende de 33.000 euros.

Notre association réclame la peine de mort systématique pour tous les cas de braconnage dans le Monde.

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire sur cet article.

Informations supplémentaires